BIENVENUE CHEZ RUFFER

Investir par tous temps

La recherche de rendements positifs, quelles que soient les conditions des marchés. 
Ruffer propose des services de gestion pour les institutions, les fonds de pension, les organismes caritatifs, les conseillers financiers et les investisseurs particuliers.
Votre emplacement
Lieu de sélection
Type de visiteur
Type d’investisseur
Type d’investisseur
Paris
Ruffer S.A.
103 boulevard Haussmann
75008 Paris
Londres
Ruffer LLP
80 Victoria Street
London SW1E 5JL
New York
Ruffer LLC
300 Park Avenue
New York NY 10022
Édimbourg
Ruffer LLP
31 Charlotte Square
Edinburgh EH2 4ET

Une opportunité à portée de main

La liquidation des obligations à long terme a-t-elle été l’occasion d’ajouter du risque aux portefeuilles ?
Jasmine Yeo
Manager

Les liquidations de marché peuvent offrir l’occasion d’acheter des actifs de qualité à des valorisations attractives. Bien sûr, si vous pouvez préserver le capital lorsque les prix baissent, vous serez mieux placé pour tirer parti des opportunités qui se présentent.

Mais l’investissement en actions n’est pas le seul moyen d’augmenter le risque dans les portefeuilles aujourd’hui.

Nous considérons les récentes baisses sur la partie long terme du marché obligataire américain comme une opportunité à saisir.

Plutôt que de panser nos blessures liées à la sensibilité aux taux (qui ne sont que des égratignures pour la stratégie Ruffer, grâce aux options sur taux d’intérêt), nous avons ajouté du risque en augmentant notre exposition aux obligations, et non aux actions.

Le graphique ci-dessus montre le rendement cumulé des titres du Trésor américain à 30 ans protégés contre l’inflation (TIPS) depuis 2001. Les investisseurs en ont bien profité, jusqu’à la forte baisse de cette année. Ces obligations se négocient désormais à des niveaux observés pour la dernière fois en 2016.

Ainsi, avec des rendements réels désormais positifs, les TIPS américains semblent offrir un risque intéressant à prendre. Dans un monde en proie à l’incertitude, si l’on vous proposait un rendement supérieur à l’inflation de près de 2% pour les 30 prochaines années, sans risque de défaut ou de déflation, provenant d’un émetteur souverain et libellé en dollars, ne seriez-vous pas tenté ? Nous le sommes, et les obligations américaines à longue échéance sont le seul actif qui nous a fait sortir des liquidités ces dernières semaines.

Nous pensons que l’inflation est sur le point de culminer et que le marché obligataire pourrait être le premier à ressentir une pause de la Réserve fédérale. L’ajout de TIPS offre également la possibilité de diversifier nos protections contre l’inflation – et de gagner de l’argent si les pressions de resserrement monétaire s’atténuent. En fait, il est difficile d’imaginer un scénario dans lequel les cours des actions se redressent sans un mouvement des rendements obligataires au préalable.

Cela fait de ces obligations un pari à double sens : une opportunité de gagner de l’argent si la Fed effectue un pivot ou une pause, et un actif qui pourrait offrir une certaine protection en cas de récession, lorsque les rendements obligataires ont tendance à baisser.

Mais attendez, parler de pic d’inflation semble être un tournant pour une stratégie qui est synonyme de craintes d’une inflation plus élevée…

Nous restons convaincus que nous sommes fermement engagés dans un nouveau régime structurel de volatilité de l’inflation, et les actions récentes des gouvernements et des banques centrales n’ont fait que renforcer cette opinion. Cependant, à plus court terme, nous pouvons nous attendre à une baisse de l’inflation (sans toutefois atteindre l’objectif actuel des banques centrales) et à une augmentation des risques de récession.

Par conséquent, nous avons positionné le portefeuille pour naviguer dans un environnement où les hausses de taux ralentiront voire cesseront dans les prochains mois. Les obligations nous aideront à le faire.

Il est important de noter que Ruffer est déjà passé par là. Au point bas du covid, la dislocation sévère du marché des TIPS (bien qu’elle n’apparaisse qu’en tant qu’anomalie sur ce graphique) nous a donnés un point d’entrée pour participer puissamment à la reprise estivale qui a suivi, sans avoir besoin d’ajouter des actions. Ayant préservé le capital au cours du premier trimestre de 2020, nous avons pu saisir des opportunités au moment où d’autres fuyaient vers des abris. Là est la véritable valeur d’une stratégie non benchmarkée et non contrainte : la possibilité de regarder les investissements sous un angle différent et de trouver la manière la plus appropriée d’ajouter du risque en fonction des circonstances.

Jasmine Yeo
Manager
Des raisons d’être craintifs, 3ème partie*
Octobre 2022 : Jusqu’à présent cette année, nous avons assisté à une réévaluation douloureuse mais ordonnée des actifs risqués. Maintenant, nous craignons quelque chose de pire – un événement de liquidation possible. Un événement dans lequel les propriétaires d’actifs risqués comme les actions et le crédit sont contraints de se précipiter vers la sortie.
Lire
Sortir de la logique d’hier
Février 2022 : La volatilité croissante de l’inflation représente désormais la plus grande menace pesant sur les investisseurs pour la génération à venir. Cet environnement exige de délaisser nos habitudes et de repenser complètement la manière de construire les portefeuilles de demain.
Lire

Sources : Bloomberg, Ruffer

Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas destinées à constituer une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente de tout investissement ou instrument financier, y compris les fonds Ruffer. Les informations contenues dans l’article sont basées sur des faits et ne constituent pas une recherche en investissement, un conseil en investissement ou une recommandation personnelle, et ne doivent pas être utilisées comme base pour toute décision d’investissement. Ce document ne tient pas compte des objectifs d’investissement, des besoins particuliers ou de la situation financière de tout investisseur potentiel. Ce document reflète uniquement les opinions de Ruffer à la date de publication, les opinions sont susceptibles d’être modifiées sans préavis et Ruffer ne peut être tenue responsable des opinions proposées. Lire l’intégralité de la clause de non-responsabilité. Cette communication marketing est émise par Ruffer S.A. qui est autorisée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et réglementée par l’ACPR et l’Autorité des Marchés Financiers. Plus d’informations

Quelque chose de nouveau sous le soleil
(en anglais) Plusieurs caractéristiques nouvelles du système financier mondial ont accru le risque d’une crise des marchés et sa gravité probable.
Lire
La gravité l’emporte toujours
(en anglais) Si les machines sont clairement supérieures pour les investissements à court terme, leurs stratégies systématiques peuvent créer des opportunités que les investisseurs humains peuvent exploiter à long terme.
Lire
Rapport d’investissement responsable
(en anglais) Dans le rapport de ce trimestre, nous mettons en lumière nos récents engagements avec BP et Ryanair et montrons comment notre approche des plans de transition énergétique fonctionne dans la pratique pour aider à identifier les sources de risques et d’opportunités.
Lire
Paris
Ruffer S.A.
103 boulevard Haussmann
75008 Paris
Londres
Ruffer LLP
80 Victoria Street
London SW1E 5JL
New York
Ruffer LLC
300 Park Avenue
New York NY 10022
Édimbourg
Ruffer LLP
31 Charlotte Square
Edinburgh EH2 4ET